Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

EMANCIPATION

Code EAN13: 9782381910345

Auteur : TARRAGONI FEDERICO

Éditeur : ANAMOSA


   Disponible
Description :

" Nous nous trouvons à un carrefour. Plus nous banaliserons les états d'urgence démocratiques, plus nous assimilerons la liberté à la consommation, plus nous trouverons confortable l'état de léthargie civique engendré par la gestion gouvernementale des risques sociaux (sanitaires, financiers, sécuritaires, climatiques...), plus l'émancipation s'effacera. " F. Tarragoni

Aujourd'hui comme avant, l'émancipation suscite chez certains la méfiance. Le réflexe est bien connu : que ce soit dans le domaine du politique, de la famille, de la sexualité ou du travail, les processus d'émancipation conduisent, depuis l'avènement des sociétés modernes, à rompre avec un ordre, avec une tradition pourvoyeuse de sécurités et de confort, et à les remplacer par un saut dans l'incertain). Mais, notre actualité se singularise sur un point : à ce discours anti-émancipation s'en conjugue désormais un autre, qui vise au contraire à s'emparer du mot pour le détourner de son sens originaire. C'est ainsi que l'émancipation est devenue l'un des maîtres-mots des programmes de réformes néolibérales, que l'on trouve derrière l'éloge des émancipés de la start-up Nation, la nécessité pour chacun de " se prendre en main ", de devenir l'entrepreneur de sa vie, de se responsabiliser face à ses échecs et d'assumer les risques de ses choix. Le danger existe donc que l'émancipation devienne le maître-mot du retournement de la démocratie contre elle-même, la clef-de-voûte de la novlangue exprimant la volonté de gouverner sans le peuple.
Dans cet essai brillant, le sociologue Federico Tarragoni, après être revenu aux origines latines du mot (l'emancipatio du mineur et de l'esclave) et à ses évolutions sémantiques (émanciper/s'émanciper) au cours des XVIIIe et XIXe siècles en particulier, tente d'arracher l'émancipation à l'oubli et au dévoiement, afin que le mot demeure la quintessence de l'humanité, qu'il continue à désigner ses aspirations vers un monde meilleur.

Table des matières :

1. Contre l'émancipation ?
2. La réécriture néolibérale de l'émancipation
3. Émancipation des tutelles, affranchissement de l'esclavage
4. Les luttes des esclaves modernes : ouvriers et femmes au XIXe siècle
5. Reconnaissance et émancipation : les luttes du XXe siècle
6. Émancipation et domination
7. Que reste-t-il de l'émancipation dans des sociétés liberticides ?

Notice biographique :

Federico Tarragoni est sociologue, maître de conférences HDR à l'Université de Paris. Il a fondé le Centre de recherches interdisciplinaires sur le politique (CRIPOLIS) et codirige le Laboratoire du changement social et politique. Ses travaux portent sur les idéologies politiques, les conflits sociaux et les dynamiques de politisation démocratique, qu'il aborde en faisant dialoguer la sociologie, l'histoire et la théorie politique. Il a publié L'Énigme révolutionnaire (Les Prairies ordinaires, 2015), Sociologies de l'individu (La Découverte, 2018) et L'Esprit démocratique du populisme. Une nouvelle analyse sociologique (La Découverte, 2019). Il travaille actuellement sur les effets émancipateurs de la participation démocratique, à partir d'une enquête longitudinale sur les actrices et acteurs du mouvement Nuit debout (Paris).
  • ean
    9782381910345
  • Auteur
  • Éditeur
    ANAMOSA
  • Genre
    Sciences humaines - Sociologie
  • Date de parution
    02/09/2021
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    100 g
  • Hauteur
    190 mm
  • Largeur
    102 mm
  • Épaisseur
    12 mm
Aucune actualité liée